L'artiste et sa démarche.

 

 

 

Jean-Baptiste Isambert est artiste photographe. Né à Chartres en 1980, il vit et travaille en Haute-Savoie depuis 2012. Issu de la photographie professionnelle, il a exercé dans de nombreux domaines de la photographie avant de se consacrer à ses aspirations artistiques en 2017.

 

Photographe professionnel depuis 2002, Jean-Baptiste Isambert exerce une activité d'auteur dès 2007 dans le domaine de la communication des entreprises, et celui de la photographie d'immobilier de prestige. En parallèle de cette activité d'auteur qu'il exerce pendant 10 ans, Jean-Baptiste Isambert réalise les premières photographies de ce qui deviendra la série « Tableaux Élémentaires » (2010-2014). Cette série à la base de sa recherche artistique, traduit son intérêt pour les mystères de l'existence et son émerveillement devant la nature. Il photographie l'eau, pour sa symbolique du vivant et du cosmos, et en fait, par ses propositions, le support d'une réflexion sur la réalité. Ses compositions minimalistes inspirées par la nature invitent à la rêverie et laissent déjà transparaître sa fascination pour une photographie picturale et profonde.

 

Cette première série aboutie, fidèle à cette idée que la photographie peut être un outil de recherche artistique et personnelle, son évolution le conduit à s’intéresser au mouvement, au geste artistique. Ses prises de vues deviennent plus dynamiques, et avec elles, il affirme sa fascination pour ce qui est de peindre avec la lumière. Jean-Baptiste Isambert dévoile ainsi la série « Phototropisme », transcription du déplacement d'un être vivant vers la lumière, d'une allégorie de la vie questionnant notre propre capacité à nous élever.

 

Principalement influencé par la peinture impressionniste et la photographie Pictorialiste, Jean-Baptiste Isambert se détourne de la fonction documentaire de la photographie et cherche à donner un aspect esthétique à la transcription de ses réflexions.

 

Travaillant en pleine nature, photographiant « sur le motif », l'artiste est attentif aux contrastes, aux couleurs, aux formes et aux matières. Ces éléments constituent une véritable palette de peintre qui lui permet désormais, en appliquant un geste, de composer un tableau pressenti lors d'une phase d'observation. Cette vision de la photographie, proche de l'idéologie Pictorialiste, n'exclue pas une réelle volonté d'authenticité de la part de l'artiste qui développe ses photographies fidèlement au fichier brut, sans effets ni recadrages.

 

Son travail est remarqué lors de la foire d'art contemporain Art Manet en 2011 où il est primé, puis au Parlement Européen de Strasbourg en 2014 ou encore à la foire Internationale de la photo de Bièvres en 2015. En 2018, ses photographies en mouvement sont présentées lors de l'exposition "Conversations n°9" à l'espace d'art contemporain l'Arteppes à Annecy.  Premier Solo show en galerie d'art en septembre 2018, galerie Artphotoby Sophie Leiser, Paris.

 

Avec la série « Phototropisme » (2017) puis « Paysages Imaginaires » (2018), l'artiste affirme son style pictural et symbolique. La liberté d'interprétation qu'il trouve en ce procédé lui permet littéralement de « peindre avec la lumière » pour nous offrir des paysages imaginaires oscillants entre réalité et abstraction.